Accueil / Au-delà des barbelés / Un destin à Gurs: Elsbeth Kassler
Julius C Turner Elsbeth kassler

Un destin à Gurs: Elsbeth Kassler

Elsbeth Kassler était de ces femmes d’exception qui ont sacrifié une partie de leur vie pour sauver celle des autres. Quand cette infirmière suisse visite le camp de Gurs en 1940, elle a la conviction que sa place est ici, parmi ces internés du bout de la France.

Elle installe donc en décembre 1940 une antenne du Secours suisse avec l’aval des autorités du camp. Dans les premiers temps, la méfiance est de mise mais Elsbeth poursuit son travail et consacre son aide aux enfants et aux jeunes mamans.   Elle établit ainsi un lieu dans lequel est servi aux plus jeunes un repas régulier et quotidien. Elle fournit aussi aux mamans et à leurs nourrissons du lait en poudre.

 Les Gursiens ne s’y trompent pas. La baraque d’Elsbeth gagne rapidement  le surnom « d’As de cœur ». La beauté naturelle de cette femme, sa gentillesse et sa douceur font une telle unanimité dans le camp que beaucoup d’Internés parlent encore dans les décennies qui suivent, les yeux rougis par l’émotion, de « l’Ange de Gurs ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *